Err

LE THÉIER

LE THÉIER
Camellia sinensis

Toutes les couleurs de thés que vous buvez proviennent de la même plante : 
Camellia sinensis.
On trouve également le Camellia sinensis var. assamica dans certaines régions comme celle d’Assam en Inde mais également en Afrique, au Sri-Lanka et dans certaines régions de Chine.
Le théier est un arbuste à feuilles persistantes qui peut atteindre à l’état sauvage une hauteur de 20 à 30 mètres.
Il est aujourd’hui cultivé dans des plantations appelées : « jardins », de superficies très variables, si la Chine est le premier producteur, les plus grands jardins se trouve dans la région d’Assam, mais également au Kenya et au Sri-Lanka.
Seules les feuilles servent à la fabrication du thé, elles sont récoltées à la main ou mécaniquement selon les plantations. La cueillette se fait en fonction des saisons et sous les climats tropicaux les récoltes se font même toute l’année à intervalles plus court (de 4 à 15 jours). La récolte peut se faire à partir du bourgeons (le thé qui possède beaucoup de bourgeon en font un thé délicat, souvent plus floral et aromatique) mais ce sont les feuilles qui constituent la structure et le caractère du thé.
Ce sont les actions de l’homme après récolte qui confèreront au thé sa couleur et ses arômes bien spécifique mais également le climat, le sol, l’altitude et la latitude de chaque terroir.
Les différentes couleurs de thé résultent du mode de séchage et d’oxydation des feuilles, ces techniques sont issues d’un savoir-faire traditionnel.
Il existe six familles de thés : blancs, verts, jaunes, bleu (Oolong ou Wulong), noirs, et les thés rouges (Pu Er).

Rédigé le  6 juin 2018 14:15 dans DÉCOUVERTES  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site